Impression plan

août 17, 2016 9:03 Published by

Le graphisme et l’imprimerie représentent pour certaines entreprises un moyen de communication et un outil de travail incontournables. Pour les architectes, les bureaux d’études, les ingénieurs en BTP, les géomètres-experts et les autres professionnels de la construction, l’impression plan permet de transmettre leurs idées et leur savoir-faire. Aujourd’hui, l’impression plan connait un grand revirement en raison de la percée des technologies numériques. Pour ne pas disparaitre, les imprimeries se doivent de diversifier leurs offres, de se constituer une spécialisation, et voir leurs tarifs à la baisse.

Plan d’architecte et plan technique, définitions

Un plan d’architecte est un document relatif au secteur du bâtiment et des travaux publics. Il représente un projet en étude ou fini à une certaine échelle. Le terme dessin technique est quant à lui utilisé dans l’industrie.

Une impression plan est alors le fait d’imprimer sur papier un document grand format original (fait à la main ou sur un fichier numérique) relatif à un plan, un schéma, un dessin, une carte, etc. Cela se fait sur un traceur de plan ou sur une imprimante grand format, avec l’aide d’un scanner à défilement.

Pour un cabinet d’architecte, un bureau d’études ou d’ingénierie, l’impression plan représente un enjeu de taille en termes de marchés. Et à défaut de pouvoir s’offrir un matériel adéquat, le recours aux sociétés spécialistes de l’impression plan est un passage obligé.

Pour séduire des clients, des partenaires ou des bailleurs de fonds, l’impression plan doit se faire chez des professionnels justifiant de plusieurs années d’expérience pour avoir un rendu final de qualité, très proche de l’original.

Les plans imprimés peuvent être un plan d’architecte, un plan de réseaux ou un plan d’urbanisme.

Les caractéristiques d’une impression plan

Une impression plan de qualité comporte certaines normes qu’un vrai professionnel s’efforcera de respecter. Par ailleurs, l’impression plan peut ‘tre filaire ou avec aplatis.

Format– A2 (40 x 60cm)

– A1 (60 x 80cm)

– A0 (80 x 120cm)

– Format d’impression plan personnalisé

Support– Papier blanc recyclé ou standard de 75 g ou 80 g pour une impression plan en noir et blanc

– Papier blanc standard 75g ou 90g satiné ou recyclé d’une largeur entre 297 mm et 914 mm. La longueur peut atteindre 110 mm pour une impression plan en couleur et 135 mm pour une impression plan en noir et blanc.

– Les papiers utilisés en impression plan peuvent être couchés ou non (recouverts d’une fine couche brillante, mate ou satinée). Parfois, leur grammage peut atteindre 170 g.

Options de pliageEn accordéon, jusqu’à 8 plis pour obtenir un format final en A4
Méthode d’impression plan– Photocopie

– Traçage de plan

Les différentes étapes d’une impression plan

1. La mise en page

A partir du fichier numérique envoyé par le client, appelé maquette, le PAOiste (publication assistée par ordinateur) procède à la mise en page du document, qui constituera la page finalisée.

2. La photogravure

Le photograveur scanne le document pour numériser les images qui vont composer la page finalisée. C’est lui qui est en charge de la retouche au niveau des couleurs, des défauts, des mises à l’échelle, de l’assemblage des éléments qui composent la page. La maquette devient alors une image haute définition qu’il remettra à l’imprimeur, soit sous forme de films, soit sous forme de fichier numérique contrôlable par OPI (Open Prepress Interface)

3. Le flashage du fichier

A partir d’une flasheuse, le photograveur transforme les éléments du fichier numérique en films tramés des couleurs qui composent la quadrichromie, afin de faciliter l’impression plan.

4. L’épreuve

Ces films ou fichiers numériques sont soumis au client, et deviennent le BAT (Bon à tirer) ou épreuves s’ils sont validés après d’ultimes corrections.

5. L’imposition

Cette étape consiste à disposer toutes les pages des fichiers numériques par cahiers. Ainsi, l’imprimeur peut contrÙler la séquence des pages et le pliage lors de l’impression plan.

L’impression plan proprement dite et le façonnage

L’impression plan

D’abord, l’imprimeur procède au préencrage qui consiste à imprimer lentement le document afin de répartir l’encre sur les rouleaux et vérifier que l’image s’imprime comme il faut. Quand l’encrage est correct, et après avoir vérifié la barre de contrÙle, il affine le résultat pour qu’il soit conforme avec le bon à tirer, et commence à faire l’impression plan.

Le façonnage

Une impression plan chez un vrai professionnel se termine toujours par le façonnage.

– Le massicotage, c’est la découpe des documents au format spécifié par le client.

– Le pliage : en fonction de la demande du client. Cette étape se fait sur une machine appelée plieuse.

– L’agrafage : une agrafe sur plusieurs points du document afin que le pliage tienne bien

– Le rainage, c’est une étape qui consiste à comprimer le papier aux endroits pliés afin qu’il ne se déchire pas. Le document est ensuite remis au client à plat.

Une impression plan à la finition roulée ne nécessite pas ces dernières étapes.

Categorised in: Blog

Comments are closed here.